Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
02 Dec

Patti, Alice et moi...

Publié par sArAh or alice b  - Catégories :  #Le sourire du chat...

miroir-ampoule

Quand j'étais petite, certains épisodes de fièvre m'amenaient à délirer. A ces moments là, le papier peint à carreaux vichy roses des murs de ma chambre se rapprochait de moi de façon très menaçante ou s'éloignait à tel point que ça me procurait une angoisse profonde. Je luttais seule contre cette sensation persuadée que personne ne me croirait et qu'on se moquerait de moi... C'est à cela que j'ai pensé en lisant ce passage dans "Just kids" de Patti Smith : "Soudain, je me suis apperçue que je me sentais physiquement instable, malléable, comme si j'étais faite d'argile (...) Je ne savais pas très bien ce qui m'arrivait. Mon expérience reflétait d'assez près la scène de "Mange-moi, bois-moi" dans Alice aux pays des merveilles, j'ai tenté de trouver à l'intérieur de moi la réaction pleine de retenue et de curiosité qu'Alice oppose à sa propre épreuve psychédélique."

Ce sont des sensations qui me reviennent parfois...

Commenter cet article

HANDSKA 02/12/2010 22:48



Tout à fait étrange, j'éprouvais la même chose, la pièce devenait immense comme la galerie des glaces de Versailles, ça me donnait presque la nausée, ma table de nuit disparaissait au loin, et
lorsqu'elle se rapprochait à nouveau, il y a avait ces horribles poupées de collection,  celles qu'on conservait dans leur boites transparentes, habillées au folklore des régions de France,
mal faites, avec un visage en plastique mal moulé. Tout d'un coup, elles me regardaient méchantes, avec un air de sorcière, grimaçant comme dans un tableau d'Ensor..... Pourquoi en grandissant,
la fièvre ne procure t-elle plus ce genre de folie.... ?



Archives

À propos

Mes pas hésitants se perdent souvent et mon regard s'égare... J'aime bien voir tout ça du bon coté des choses...